Nos enfants

1) Le groupe et son fonctionnement

Notre crèche accueille 14 enfants qui ont entre 2 mois et demi et 3 ans (donc jusqu’à leur entrée en maternelle).


Au cours de la journée, les enfants évoluent ensemble, quelque soit leur âge, exception faite pour la sieste : les dortoirs des grands et des petits sont des pièces distinctes, ce qui permet de préserver le rythme de sommeil des plus jeunes.

Le fait de ne pas scinder le groupe par classe d’âge répond à un choix pédagogique : nous estimons que :

  • mêlés aux plus grands, les plus petits sont stimulés, ce qui leur permet de progresser plus vite,
  • les plus grands peuvent ainsi jouer avec les bébés (voire jouer eux-mêmes aux bébés lorsqu’ils en éprouvent le besoin !).

Toutefois, un espace éveil bébé est réservé aux plus jeunes pour une meilleure acclimatation au rythme de la crèche, et des activités spécifiques à chaque tranche d’âge sont ponctuellement proposées aux enfants au cours de la journée, en petit atelier.

2) Leur quotidien

a) Déroulement de la journée
– 07h30: Ouverture de la crèche. Nous pouvons arriver jusqu’à 10 h.
– 10h00: Activités d’éveil et de sortie.
– 11h30: Déjeuner des grands et des petits.
– 12h30: Un repos bien mérité. Et puis tout le monde se réveille à son rythme.
– 15h00: Un parent arrive pour renforcer l’équipe.
– 16h00: Un bon goûter avant les activités de l’après-midi. C’est à partir de cette heure que peuvent arriver les papas ou les mamans.
– 18h30: Fermeture de la crèche.

b) Activités

Elles sont nombreuses et variées, mais jamais obligatoires ! Libre à chacun des bambins de préférer s’amuser de son côté, avec l’un des nombreux jouets mis à sa disposition (cf « leur univers »).
Certaines activités sont proposées au groupe dans son ensemble, comme chanter, jouer de la musique ou écouter de belles histoires. D’autres répondent plus spécifiquement aux besoins ou au savoir-faire de telle ou telle tranche d’âge :

  • Petits massages ou jeux d’éveil pour les tout petits.
  • Jeux de construction, d’empilement, de transvasement, d’incrustation, d’observation, d’écoute…
  • Travaux manuels : Coloriage, collage, peinture, découpage (ou déchirage), dessins à la craie sur le grand tableau noir, pâte à sel, pâte à modeler… 
  • Parfois, les loulous cuisinent,
  • Eveil musical animée par une intervenante externe.

Mais il faut aussi se dépenser et s’aérer. Alors, plus physique :

  • parcours de motricité à l’intérieur avec un matériel spécifique,
  • danse (souvent en étant déguisés !)
  • jeux d’extérieur dans le petit jardin de la crèche.

L’équipe essaie aussi ponctuellement de proposer des sorties :

  • au marché de Juvisy,
  • au parc,
  • à des spectacles.
  • à la médiathèque du Val (qui jouxte la crèche)
  • à la ludothèque du Val

La petite troupe prend alors le bus. 


Difficile pour les loulous de s’ennuyer ! Les journées passent très vite. Elles sont néanmoins ponctuées par un certain nombre de repères, à commencer par les repas.

c) Les repas

Les déjeuners sont préparés sur place, par l’équipe. Les professionnelles élaborent les menus 15 jours à l’avance, mais il appartient aux parents de remplir le frigo (différentes familles sont chargées des courses : produits frais, surgelés, ou commandés sur internet).

Sur décision des parents, les produits achetés sont bio chaque fois que c’est possible. La diversification alimentaire des petits est scrupuleusement respectée.
Pour les plus jeunes, les boîtes de lait sont achetées par la crèche (si ce lait ne se trouve qu’en pharmacie, les parents du bébé concerné l’achètent puis se le font rembourser par le vice-trésorier).

d) Les changes
Le parent de permanence ne change que son enfant. En effet, le change est un moment d’intimité, et il nous semble préférable que l’enfant ne partage ce moment qu’avec un nombre limité d’adultes : il revient donc aux professionnelles de changer seules les enfants. Les couches sont fournies par la crèche.

Pour autonomiser les enfants, rapidement on privilégie les couches culotte, et on leur explique comment se nettoyer avec un gant (pour le cas d’un pipi, car si c’est plus, c’est la professionnelle qui nettoie).

3) Communication sur la journée de l’enfant

Un tableau situé dans le couloir d’entrée permet d’afficher différentes informations pêle-mêle : 

  • les menus de la journée
  • les demandes générales de l’équipe aux parents,
  • les spectacles ayant lieu à proximité pour les loulous,
  • un point sur les maladies contagieuses apparues à la crèche,
  • numéros de baby-sitters, etc…

Le soir, un des membres de l’équipe fait un compte-rendu oral de la journée au parent venant chercher son enfant :

  • Les changes : nombre de fois (et horaires) où l’enfant a été changé, nombre de selles de la journée, et pour les plus grands, indication des pipis au pot ou sur les petits W.C., brossage des dents…
  • Repas : indications sur ce que l’enfant a mangé ou non, quantité de biberons bus pour les plus petits ou aliment goûté lors de la diversification alimentaire, 
  • sieste : horaires de la sieste
  • Participation aux activités